Un travail remarquable réalisé par notre Confrère, le Dr Eric FRETILLERE, Secrétaire Général du Conseil Régional de l'Ordre des Médecins d'Aquitaine lors de sa création, portant sur les Maisons de Santé Pluridisciplinaires avait été rédigé et mis en ligne en 2008. Bien que ce texte ne soit plus totalement d'actualité, nous avons décidé que l'intégralité de ce dossier pouvait être consultée.

 

Vous y trouverez notamment des informations sur les objectifs, le diagnostic de territoire, la structure juridique, le financement d'une telle structure. Nous vous en souhaitons bonne lecture. 

LES MAISONS DE SANTE EN AQUITAINE, OU EN EST-ON ?

Il faut en tout premier lieu rendre hommage à la clairvoyance de notre Confrère, le Docteur Eric FRETILLERE, Secrétaire Général du Conseil Régional de l'Ordre des Médecins d'Aquitaine lors de sa création, qui, après un travail en profondeur, n'avait pas manqué de soulever les difficultés à venir pour la constitution d'une maison de santé pluridisciplinaire (MSPD). Hélas, il ne s'était pas trompé, et le cahier des charges établi par les institutions constitue plus un repoussoir qu'un guide pour les professionnels tentés par l'expérience. En effet, chacun sait que ces projets doivent initialement trouver une genèse dans un besoin local, sous la houlette d'un ou plusieurs professionnels de santé motivés par la modernisation de l'outil de travail et le maintien d'une offre de soins rationnelle. Cette dernière volonté a rapidement été reprise par les élus locaux, générant tout à la fois une puissante capacité de mise en place des projets portés par des personnes rôdées à cet exercice, mais également donnant parfois lieu à des compétitions locales conduisant à la création de locaux vides dans un "désert médical".

 

Très tôt dans cette affaire, le Conseil Régional de l'Ordre des Médecins d'Aquitaine s'est positionné sur la question, souhaitant que chaque projet ne soit qu'à l'initiative des professionnels locaux, lesquels devraient pouvoir bénéficier des aides financières mais surtout techniques et administratives nécessaires à ces réalisations. Plus que tout, ce qu'il manque dans la création de telles maisons, ce sont des facilitateurs. Pour autant, les professions de santé n'ont pas attendu les décrets et lois, pour imaginer travailler en collaboration étroite. Le Conseil Régional de l'Ordre des Médecins d'Aquitaine a d'ailleurs débuté un recensement des cabinets pluridisciplinaires existant dans notre région.

 

Une véritable politique d'aménagement sanitaire du territoire, de laquelle les représentants des Ordres professionnels ne doivent pas être écartés, doit naître en partenariat avec les institutionnels.

 

Le CLIOR (Comité de Liaison Inter Ordre Régional) a soulevé la problématique de ces regroupements parfois réalisés sans concertation, qui répondent à des opportunités qui ne correspondent pas forcément à des besoins locaux, et qui font disparaître une offre de soin équilibrée d'un endroit au profit d'un autre. En bref, on déshabille Pierre pour habiller Paul. Il est souhaitable que le CLIOR participe à l'étude de chaque projet, à sa réalisation et à son pilotage.

 

Un mode d'exercice qui demeure plébiscité par les nouveaux professionnels de santé.

 

Basé sur l'échange, le partage des tâches et la convivialité, l'exercice regroupé et pluridisciplinaire a la faveur de nos jeunes congénères, surtout s'ils ont l'occasion de débuter leur parcours professionnel aux côtés d'un ainé susceptible de les aider à se lancer dans la carrière. L'existence de telles structures, officielles ou non, est susceptible de constituer une réponse au problème de carence de recours aux soins primaires, d'autant plus que les confrères impliqués se porteront volontaires pour accueillir un ou plusieurs internes en stage, démystifiant ainsi l'exercice de la médecine de premier recours.

 

Dr Bruno HAMMEL, Secrétaire Général 

Conseil Régional de l'Ordre des Médecins d'Aquitaine

⇒ En DORDOGNE (24) : 13 maisons de santé 

  • BELVES, EYMET, HAUTEFORT, JUMILHAC-LE-GRAND, LA COQUILLE, LALINDE, MAREUIL, NONTRON, SAINT-AULAYE, SAINT PARDOUX-LA RIVIERE, SALIGNAC-EYVIGUES, ROUFFIGNAC, VILLAMBLARD
En GIRONDE (33) : 6 maisons de santé :
  • CREON, GRIGNOLS, HOURTIN, LA REOLE, SAINT-CAPRAIS, VILLANDRAUT
 
⇒ Dans les LANDES (40) : 8 maisons de santé 
  • BENQUET, GABARRET, HAGETMAU, LABRIT, PORT-DE-LANNE, ROQUEFORT, SAMADET, SORE

 

⇒ Dans le LOT-ET-GARONNE (47) : Sites en fonctionnement

  • CASTELJALOUX,
  • DURAS/LEVIGNAC-DE-GUYENNE/MIRAMONT-DE-GUYENNE, 
  • LAPLUME/ASTAFFORT

 

⇒ Dans les PYRENEES-ATLANTIQUES (64) : 3 maisons/pôles de santé en fonctionnement

  • BEDOUS, LEMBEYE, MAULEON-LICHARRE

⇒ En DORDOGNE (24) : 5 maisons de santé en projet déposé

  • BERGERAC, MONTPON, VELINES, VERGT/STE-ALVERE, VILLEFRANCHE-DU-PERIGORD

⇒ En GIRONDE (33) : 3 maisons de santé en projet déposé

  • BLAYE, ST-SAVIN/CAVIGNAC, TARGON
 
⇒ Dans les LANDES (40) : 3 maisons de santé en projet déposé
  • MIMIZAN, SAINT-SEVER, YGOS-SAINT-SATURNIN
⇒ Dans le LOT-ET-GARONNE (47) : Sites en projet déposé :
  • MONFLANQUIN/CANCON,
  • NERAC,
  • PENNE-D'AGENAIS/SAINT-SYLVESTRE-SUR-LOT,
  • PORT-SAINTE-MARIE/PRAYSSAS,
  • TONNEINS/CLAIRAC/LE MAS-D'AGENAIS,
  • VILLENEUVE-SUR-LOT/CASSENEUIL/LAROQUE-TIMBAUT

 

⇒ Dans les PYRENEES-ATLANTIQUES (64) : 4 maisons de santé en projet déposé

  • GARLIN, PONTACQ, SAUVETERRE-DE-BEARN, ST-ETIENNE-DE-BAIGORRY
 
► Consulter la carte des maisons de santé en Aquitaine établie par l'Agence Régionale de Santé d'Aquitaine en cliquant sur le lien suivant (situation au 1er mars 2015) : CARTE MAISONS DE SANTE AQUITAINE
► Consulter la carte des maisons de santé en Aquitaine établie par l'Agence Régionale de Santé d'Aquitaine en cliquant sur le lien suivant : CARTE MAISONS DE SANTE AQUITAINE